Beauty Dust..

 

Ne vous méprenez pas, ce blog n'a pas été créé pour pousser je ne sais oh-combien-de-jeunes-personnes-en-détresse à suivre mon exemple, que vous jugez mauvais? Jugez? Pas de jugements ici..

D'une manière ou d'une autre je suis ce que je suis, et personne ne pourra y changer grand chose, j'ai simplement besoin de partager ça, car j'en deviens folle. Que ce soit bien clair, les TCA ne sont en aucuns cas un jeu! Je le répète , je n'incite personne à suivre cette voie douloureuse et destructrice, c'est ce qu'elle est. Une maladie! Alors si vous êtes sur ce blog avec la motivation de perdre du poids 'moi-aussi-j'vais-faire-comme-elle' , vous vous trompez d'adresse. J'vais juste libérer en quelques sortes ce qui me travaille, vous parler un peu d'Ana, de Mia, en somme de Moi. De ma guerre. Une sorte de thérapie personnelle d'outremangeuse.

Tout ça à commencer..cette période, me semble tellement lointaine.. autour de mes 12-13 ans, premières compulsions alimentaires, quand la nourriture devient une drogue, que l'on comprend tout ça, mais que l'on ai simple spectateur de cet auto-carnage en étant impuissant. C'est un sentiment.. inqualifiable, chaque chose est vécue différement selon la personne concernée.

 Dans mon cas, cette période m'a emmener à une perte de confiance inébranlable de moi même, des sentiments de haines intarrissables, une isolation meutrière, une dépréssion à disjoncter, et un corps dégueulasse. Après avoir lu ce court passage les 'moi-aussi-j'vais-faire-comme-elle' vous êtes désormais en mesure de disposer. :)

La maladie est un chemin de croix, croyez-vous qu'il est nécéssaire d'avoir un cancer pour mourrir? Le sida? L'épathite, ou encore la mucovisidose? Je ne sais qu'elle maladie qui fait peur dès que son nom est prononcé et qui prédestine à mourrir..Détrompez-vous, je pense que la maladie psychologique est bien plus dangeureuse que les dernieres autres citées..Certes plus lente. Mais plus destructrice, puis c'est con hein mais les médecins les ont négligées, y'a pas de foutus remèdes, elles sont où les piqures, ils sont où les médocs, les patchs, les innalations? Y'en a pas.. ? Oh.. très bien. Désolée dêtre incurable. Dure réalité n'est ce pas?

-'Ana, Mia ou même les deux, vont vous rongez jusqu'aux os je suis désolée mesdemoiselles & messieurs.'

-'Incurable  vous dites?.. Des structures? oh, oui des structures.....Bien, bien.Merci Mr.L'docteur.'

Bien c'est malheureux tout ça, mais beaucoup de gens veulent s'en sortir. Et je suis pour la guérison. Cette maladie est un fléaux désormais, que toute personne normalement constituée se doit d'éviter comme la peste. C'est la peste, anorexiquement psychologique.Pire qu'une honte, qu'un mensonge. C'est un masque d'humiliation permanent qui se lève sous périodes de crises, dans l'obscurité la plus totale de son âme. C'est dur de faire semblant, tout le temps?

-'De retour à la maison, enfin seule, je me suis gavé en cachette à même la boîte, le blouson encore sur le dos. Salement sans plaisir. ' Suivent les larmes, la honte et le dégoût de soi.

Génial comme sentiment non? \"Les 'moi-aussi-j'vais-faire-comme-elle' vous êtes toujours là? Bien, alors bonne chance bande d'inconscient(e). Bienvenue en Enfer!

 


MusicPlaylist
Music Playlist at MixPod.com